Accusations portées dans le cadre d’enquêtes sur des événements survenus le jour du Souvenir et devant une clinique de vaccination

Kelowna

2022-04-13 09:48 HAP

Dossier nº 2021-44204

Des accusations ont été portées contre deux individus dans le cadre d’enquêtes en cours menées par le Détachement de la GRC de Kelowna.

Le 13 juillet 2021, des agents du Détachement de la GRC de Kelowna ont répondu à une plainte concernant des manifestants qui auraient bloqué l’accès à une clinique de vaccination contre la COVID-19 sur la rue Springfield, à Kelowna. Les agents se sont rendus sur place, ont parlé avec le personnel et se sont occupés des manifestants. Aucune arrestation n’a eu lieu à ce moment-là. Peu de temps après, une vidéo est parue montrant un manifestant proférant ce qui semble être des commentaires et des accusations à caractère raciste à l’encontre d’un agent de sécurité qui lui a demandé de quitter les lieux.

L’accusé apparaissant dans la vidéo a été identifié par la police, et l’équipe de soutien aux enquêtes générales du Détachement de Kelowna a mené une enquête complète sur l’affaire en consultation avec le groupe provincial de lutte contre les crimes haineux.

Le 7 avril 2022, le Service des poursuites de la Colombie-Britannique a approuvé l’accusation au criminel d’avoir troublé la paix, en violation du sous-alinéa 175 (1)a)(i) du Code criminel, contre Bruce Orydzuk, un habitant de Kelowna de 60 ans. Celui-ci doit comparaître devant le tribunal provincial de Kelowna le 26 mai 2022 pour répondre de cette accusation.

Le 11 novembre 2021, des agents du Détachement de Kelowna ont répondu à un appel signalant la présence de 75 à 100 manifestants autour du cénotaphe de la ville. Les commémorations en ville avaient été réduites en raison de la pandémie. Des membres du public et des anciens combattants se sont toutefois rassemblés à l’occasion du jour du Souvenir. Des manifestants auraient interrompu la cérémonie et des agents de la GRC se sont présentés sur les lieux pour maintenir la paix.

Le Détachement de la GRC de Kelowna a ouvert une enquête criminelle à la suite des événements survenus au cénotaphe le jour du Souvenir. L’enquête a été menée par l’équipe de soutien aux enquêtes générales. Une grande partie de l’incident a été filmée, et la personne responsable a été identifiée grâce à l’aide du public.

Le 12 avril 2022, le Service des poursuites de la Colombie-Britannique a approuvé l’accusation au criminel d’avoir troublé une réunion, en violation de l’article 176(2) du Code criminel, contre Linda Jackson, une habitante de Kelowna de 56 ans. Celle-ci doit comparaître devant le tribunal provincial de Kelowna le 19 mai 2022 relativement à cette accusation.

« La haine n’est pas tolérée. Dès que ces incidents sont survenus, nous sommes engagés à mener des enquêtes approfondies, a déclaré l’inspecteur Adam MacIntosh, agent des opérations au Détachement de Kelowna. Nous appuyons le droit des personnes de manifester, mais ce droit n’est pas absolu. Je souhaite remercier nos enquêteurs, qui, grâce à leur travail acharné, ont porté ces affaires devant les tribunaux et le Service des poursuites de la Colombie-Britannique. »

 

Diffusé par :

Cap. Tammy Lobb

Agente des relations avec les médias
GRC de Kelowna
https://kelowna.grc-rcmp.gc.ca
1190 rue Richter, Kelowna (C.-B.) V1Y 6V7
Bureau : 778-940-2430
Cellulaire : 250-859-2065

Courriel : Kelowna_Media@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :