En kayak avec les facultés affaiblies

Lake Country

2023-08-11 09:23 HAP

Aux termes de la Loi sur les langues officielles, ce bureau n'offre des services au public qu'en anglais. Vous trouverez des renseignements généraux dans les deux langues officielles à cb.grc.ca et à www.grc.ca. La présente page est disponible dans les deux langues du fait qu'elle est également publiée sur le site www.grc.ca.

Under the Official Languages Act, this office provides services to the public in English only. You will find general information in both official languages at bc.rcmp.ca and www.rcmp.ca. This page is available in both English and French because it is also posted on bc.rcmp.ca.

Le 5 août 2023, le Détachement de la GRC de Lake Country a été informé que deux hommes en kayak étaient dans un état d’ébriété très avancé. Selon le plaignant, un des hommes dormait dans son kayak, donc il a ramené celui-ci sur la rive. Son ami a tenté d’intervenir, mais il est tombé de son kayak, puis il est encore tombé à plusieurs reprises en essayant de regagner la rive.

Peu de temps après, les deux hommes sont retournés sur le lac Wood, puis sur le lac Kalamalka. Les hommes se sont échoués au parc Pioneer à Oyama, où des agents de première ligne les attendaient.

En kayak avec les facultés affaiblies

Alors qu’ils se dirigeaient en titubant vers leur voiture et transportant leurs kayaks, les agents sont intervenus et les ont arrêtés pour conduite en état d’ébriété d’un moyen de transport, en plus d’être en état d’ébriété dans un lieu public. Les agents ont vu les hommes tituber et jurer alors qu’ils essayaient de tirer leurs kayaks sur le rivage. Les deux hommes ont été transportés à la prison municipale de Kelowna pour assurer leur sécurité, et on leur a permis de dessoûler.

Lorsqu’ils ont été remis en liberté, ils ont reçu des contraventions pour ivresse dans un lieu public.

« Voici un exemple de ce qu’il ne faut pas faire pour profiter du soleil et des lacs de l’Okanagan », déclare le caporal Ryder Birtwistle de la GRC de Lake Country. « Les deux hommes sont chanceux qu’ils ne sont pas tombés de leurs bateaux dans l’un ou l’autre des lacs, car ils ne portaient pas les gilets de sauvetage qui se trouvaient à bord. »

La GRC de Lake Country tient à rappeler aux plaisanciers que la consommation d’alcool en bateau est dangereuse et illégale. Des amendes peuvent être imposées pour avoir des bouteilles d’alcool ouvertes dans un véhicule ou, dans les cas extrêmes, une personne peut être arrêtée.

Diffusé par :

Cap. James Grandy

S.-off.-cons. de district (relations avec les médias)
Southeast District
Bureau : 250-460-2398

Courriel : james.grandy@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :